Solagnon En langue Gen des Mina, une des ethnies que compose la population togolaise, « solagnon » signifie « un lendema...

FENÊTRE FRANÇAISE

Solagnon


En langue Gen des Mina, une des ethnies que compose la population togolaise, « solagnon » signifie « un lendemain meilleur » un futur qu’au Togo est encore nié à une grande partie de la jeunesse.
L’instruction scolaire et la formation professionnelle manquent encore même dans les zones les moins pauvres du pays. Cependant elles peuvent offrir opportunité de croissance et de rachat social que représenteraient pour beaucoup de jeunes un motif d’espérance et une raison même de vivre.

Consentir aux jeunes l’accès à l’apprentissage est aussi l’engagement de première importance pour l’Eglise catholique du Togo. L’association « Solagnon Togo Onlus » partage un tel engagement et entend le soutenir en promouvant et finançant des projets d’instruction scolaire et de formation professionnelle et autant que cela est possible contribuer avec l’œuvre de ses propres associés. Les objectifs ultérieurs de l’association sont la promotion et le soutien de projets de développement de petites activités artisanales dans le cadre local et des projets d’assistance sociale et socio-sanitaire.                     
L’association Solagnon Togo Onlus œuvre donc en union directe et exclusive avec les diocèses de l’Eglise catholique du Togo et ses représentants respectifs. Elle est d’inspiration chrétienne, est apolitique ; elle n’a pas de buts lucratifs et poursuit la réalisation de ses propres projets en faveur de la population du Togo sans distinction d’ethnie et de religion.





Le Centre Diocésain de Formation Professionnelle Solagnon

Le projet jusqu’à présent soutenu par l’Association Solagnon Togo Onlus est le centre diocésain d’apprentissage professionnel dénommé « Centre de formation Professionnelle Solagnon » sis à Agbodrafo sur la côte au sud-est du Togo, non loin de la ville d’Aného, pour offrir aux jeunes de toute ethnie et religion l’opportunité d’une formation professionnelle adéquate.

C’est un projet du diocèse d’Aného et donc de son évêque, Mgr Isaac-Jogues Kodzo A. GAGLO, pour former les jeunes à un métier mais aussi pour assister ceux qui entendent commencer une activité artisanale, avec pour objectif ultime de réduire le chômage et de contenir l’émigration vers d’autres pays ; Le centre entend développer une activité de production alimentaire ensemble à la formation professionnelle.

Le projet comprend au moins deux phases distinctes et autonomes. La première phase constituée en l’implantation du centre et la dotation d’installations, de machines et d’outils débutée depuis 2012 et concluée avec l’inauguration du centre en avril 2016. La deuxième phase successive a consisté au lancement et au développement des activités du centre jusqu’à présent en cours.

Le responsable de la première phase du projet a été l’abbé Koffi-Léon ANANI, du clergé diocésain, chargé par l’évêque d’Aného. Le responsable de la deuxième phase du projet est un conseil d’administration du centre présidé par le même abbé Koffi-Léon ANANI.

L’Association Solagnon Togo Onlus a soutenu entièrement la première phase du projet rassemblant les fonds nécessaires pour réaliser la structure en la dotant des machines et des outils nécessaires  avec la contribution des œuvres de certains associés. L’Association est maintenant engagée à soutenir aussi le lancement et le développement des activités du centre constituant la seconde phase du projet.
  
L’abbé Koffi-Léon ANANI est un associé et membre du Conseil directeur de l’Association Solagnon Togo Onlus, Il est aussi responsable de projet au sein de l’Association uni a Luca ROCCHIETTI e Rodolfo ALLEMANO aussi membres du conseil directeur.

Les premiers cours de formation professionnelle du centre concernent la menuiserie, la production alimentaire et la couture. Suivront selon le projet diocésain les cours pour la charpenterie, la ferronnerie, la mécanique, la maçonnerie et la coiffure





 
Notre Origine

L’Association Solagnon Togo Onlus et le dessein de promouvoir et de soutenir des projets de formation professionnelle et d’instruction scolaire en faveur de la jeunesse du Togo sont nés des activités pastorales en Italie d’un prêtre togolais, l’abbé Koffi-Léon ANANI ; une origine contraire à celle de bien des initiatives similaires. C’est aussi un signe des temps.

En bref, quelques informations sur l’abbé Léon. Ordonné prêtre le 30 juin 2001 à Aného au Togo, il obtint le baccalauréat canonique en théologie l’année suivante et accomplit une première expérience pastorale au Togo dans le diocèse d’Aného. En juin 2006, il est envoyé aux études à l’Institut Pontifical Biblique de Rome où il obtient, en juin 2009, la licence canonique en Sciences Bibliques. 

Durant les années passées en Italie, l’abbé Léon conjuguait les études avec les activités pastorales particulièrement dans le diocèse de Casale Monferrato e d’Imperia. Précisément durant son séjour à la paroisse de ValCerrina dans le diocèse di Casale, eut lieu la rencontre avec les amis italiens qui ont accepté partager son projet en donnant naissance à l’Association Solagnon Togo Onlus.

L’abbé Léon fit son retour au Togo en 2010 pour assumer la charge de curé de la paroisse Saint Joseph d’Agbodrafo dans le diocèse d’Aného, autre que l’enseignement  au Grand Séminaire  interdiocésain Saint Jean-Paul II de Lomé et a toujours maintenu des rapports étroits avec l’Italie où il se rend presque chaque année pour de brèves périodes.


 Grace aux contributions et à l’œuvre des premiers bienfaiteurs en 2011, des machines de menuiserie furent envoyées à Agbodrafo. L’Association Solagnon Togo Onlus, par un acte public, fut constitué le 16 septembre 2011 à Turin pour un futur meilleur pour des jeunes togolais. C’est une organisation non lucrative d’utilité sociale et en janvier 2012 fut lancée la construction du Centre diocésain de formation Professionnelle à Agbodrafo. 








Le bureau exécutif

L’administration et la gestion de l’Association reviennent au bureau exécutif qui est actuellement composé comme suit :
Le Président : Roberto BORASIO
La vice-présidente : Maria Letizia DURIO
La secrétaire : Barbara GIACCONE
Responsable de projet : Abbé Koffi-Léon ANANI
Responsable de projet : Rodolfo ALLEMANO
Responsable de projet : Luca ROCCHIETTI



Résumé du projet

Le centre Solagnon veut par une action sociale, exprimer aux jeunes en voie de désespoir et en particulier ceux en situation de décrochage scolaire, l’amour rédempteur du Christ Jésus. Le projet de société dans lequel s’incarne cet amour rédempteur du Christ s’articule autour de deux axes qui constituent la devise du centre : confiance et travail. Une confiance en Dieu qui déploie son dessein sur nous dans le temps et donc confiance aussi dans l’avenir. Le travail parce que la grâce qui est donnée s’acquiert et se déploie par le travail quotidien. Les ouvriers de ce centre sont appelés à exprimer cet amour rédempteur du Christ par une disponibilité conséquente au service des apprenants et un sacrifice consenti sur ses légitimes avantages matériels et toujours en faveur du bien-être des apprenants. Ceux-ci quand ils se feront une situation sociale dans la vie, n’oublieront pas de reproduire l’amour qui les a engendrés : c’est ainsi que le centre Solagnon veut évangéliser son milieu.
  
 Dans notre projet quand nous pensions ouvrir ce centre, nous pensions y recruter des jeunes gens et jeunes filles qui semblent perdre d’espoir en la vie parce que bloqués dans le processus de leur instruction ou le cursus scolaire par le manque de moyens. A ces jeunes, nous voudrions ouvrir de nouveau l’avenir avec l’intercession de la bienheureuse Vierge Marie, la sainte protectrice du centre, la mère du Rédempteur, que le centre veut invoquer sous le vocable de « Notre Dame de l’Espérance » qui se traduit en mina «  Solagnon be gnonufio » d’où le nom « Solagnon » donné au centre pour traduire l’Espérance qui doit animer désormais tout apprenant du centre. Cela rime bien avec le désir qui peut bien animer un jeune de cette condition-là, qui doit, à partir de moyens nouveaux que lui offre le centre, créer son avenir avec détermination et dans la joie d’un lendemain meilleur.  
Le centre Solagnon étant une institution à but humanitaire, la participation financière des apprenants est dérisoire. La production et la vente des produits confectionnés au centre sont les seules voies d’autofinancement du centre.


   
En juillet 2016, par l’arrêté n° 2016/050/METFP/CAB/SG/SE-CPO  du ministère de la formation professionnelle, le centre a reçu de l’état togolais l’autorisation d’ouverture et lui a concédé de dispenser un enseignement devant aboutir au CAP en menuiserie et une formation modulaire dans le secteur agroalimentaire.
Donner de l’espoir aux jeunes en leur offrant l’apprentissage d’un métier qui aboutit à une reconnaissance officielle (CFA : Certificat de fin d’apprentissage; CAP : Certificat d’Aptitude Professionnelle ; BT : Brevet de Technicien ; et d’autres qualifications professionnelles supérieures). Donner aux apprenants des outils pour se créer du travail et une digne situation sociale et ainsi promouvoir le développement de notre pays.



LES ACTIVITES DE L’ANNEE SCOLAIRE 2017-2018 AU CENTRE SOLAGNON

C’est la deuxième année scolaire qui s’achève au centre de formation professionnelle « solagnon ». Elle a été une année de renforcement de capacités de nos secteurs existants. Il n’y a pas eu création d’atelier ni de construction nouvelle. Le centre veut demeurer dans le social et veut par la formation professionnelle contribuer au développement intégral de son environnement et des personnes qui viennent à lui. A la fin de cette année scolaire, l’administration du centre tient à remercier tous ceux qui l’ont aidée à vivre son idéal, en particulier le père évêque d’Aného, Mgr Isaac GAGLO, le Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, les membres de l’association Solagnon Togo Onlus de Turin en Italie, le Conseil d’Administration du centre, les formateurs, les parents d’élèves et les élèves.

I – Les activités :

Ce qui est fait : 21 élèves dont 4 en agroalimentaire et 17 en menuiserie et 3 enseignants permanents, 5 enseignants externes, une secrétaire-comptable, un gardien, un directeur du centre soit un personnel de 11 agents au service du centre solagnon au cours de cette année 2017-2018. La formation s’est faite en théorie et en atelier.

    

*Visite de nos amis partenaires de l’association solagnon de Turin en Italie au centre solagnon d’Agbodrafo pour le renforcement de capacité dans les secteurs agroalimentaire et menuiserie. Thème : formation des formateurs et usage des machines. Il s’agit de Nadia et Matteo pour l’agroalimentaire et de Roberto PANERO pour la comptabilité et la recherche d’autofinancement du centre en janvier 2018 et en juillet 2018 de Luca ROCCHIETTI pour la menuiserie.

  
 


*Renforcement de capacité en agroalimentaire : rendre l’eau du robinet du centre potable, faire la culture bio de quelques produits alimentaires au jardin du centre, former les formateurs à la confection de quelques produits agroalimentaires.


*Le centre a connu d’autres activités importantes telles que la formation des femmes transformatrices des produits agroalimentaires conduites par la GIZ-Togo en mars 2018 dernier. Le thème de la session de formation était : LEADERS  TRANSFORMATRICES DES UNIONS DE MARAÎCHERES SUR LES DIFFERENTS PROCEDES DE TRANSFORMATION DES LEGUMES ET LES BONNES PRATIQUES D’HYGIENES.







La formation était dirigée par notre consultant en agroalimentaire M. Achille NYANUTSE.
*Le centre a bénéficié de l’appui du ministère de l’agriculture à travers l’ITRA (Institut Togolais de la Recherche Agronomique). Il a procédé à une visite technique du secteur agroalimentaire du centre. Il nous apporte aussi sa contribution par le prélèvement des échantillons pour analyse au laboratoire.


*Le centre a participé aux foires alimentaires et environnementales à Lomé.


Etat d’avancement : l’Administration du centre a choisi d’orienter le centre vers la commercialisation des produits confectionnés par les apprenants du centre. A cet effet, le centre est en train de transformer le container qui a servi au transport des machines et d’autres effets pour le démarrage du centre en boutique qui pourrait servir de vitrine pour nos produits ; les fonds de la vente serviront pour le fonctionnement du centre. Pour cela, l’administration du centre a procédé au processus de formalisation du centre auprès du CFE (Centre de Formalités des Entreprises).


*Le centre veut entamer le cursus de formation pour le CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) dans le secteur agroalimentaire pour l’année scolaire 2018-2019. Les discussions avec le ministère de la Formation Professionnelle sont en bonnes voies


II –Projets à courts et à longs termes

En agroalimentaire : Sur les deux années écoulées, le secteur agro s’est employé à traiter les fruits et les légumes en atelier.


Le processus de renforcement de capacité du secteur se poursuivra l’année prochaine (2018-2019) par le projet de traitement des céréales (mais, soja, manioc) pour en tirer des farines, de l’huile et de la liqueur.

En menuiserie : Introduction du système de formation duale : formation alternée entre l’atelier du patron et le centre de formation professionnelle. Nous nous sommes adressés au ministère de la formation professionnelle et à la coopération allemande GIZ.



***Cette année écoulée, le centre s’est concentré sur le renforcement de capacité des deux secteurs existants ; Pour l’année sur-prochaine (2019-2020) nous pensons ressusciter le projet d’il y a un an : La création du secteur de la maçonnerie. On pourra mettre la structure du secteur l’année prochaine (2018-2019) et faire la première rentrée scolaire en septembre 2019. 
 ***Pour cela, l’administration du centre entamera la construction de nouvelles salles de classes au-dessus du grand bâtiment qui abrite les deux secteurs de la menuiserie et de l’agroalimentaire. Nous aurons 4 classes de cours, une bibliothèque, une salle d’informatique, deux bureaux, une salle de réunion des formateurs, un laboratoire d’analyse pour le secteur agroalimentaire et deux toilettes. Cette construction sera dirigée par l’architecte du centre M. Alexandre EDORH.

PRESENTATION DE L’ANNEE SCOLAIRE 2018-2019 AU CENTRE SOLAGNON

PROJET : FORMATION PROFESSIONNELLE.

OBJECTIFS : FORMER LES JEUNES LES MOINS NANTIS A UN METIER.

Le centre « Solagnon » est un centre confessionnel à but non lucratif et pour un développement intégral de l’homme. Il veut:

1    Offrir aux jeunes la possibilité d’apprendre un métier.
Offrir  aux jeunes en situation de décrochage scolaire ou de niveau scolaire modeste un cadre d’orientation, d’éducation et d’apprentissage.
3    Former des ouvriers qualifiés pour la promotion de l’artisanat.

DEUX SECTEURS : MENUISERIE ET AGROALIMENTAIRE

MENUISERIE:
     
     

  •      Formation en 3 ans : CFA (Certificat de Fin d’Apprentissage) ou CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle)
  •       Formation duale en 3 ans : CFA ou CQP (Certificat de Qualification Professionnelle)

  
·    AGROALIMENTAIRE:

     

  • Formation en 3 ans : CFA ou CAP
  • Formation modulaire en 2 semestres : Attestation de formation.
  • Sessions de formation d’une semaine : 2 fois par ans.

REPARTITION DE L’ANNEE SCOLAIRE 2018-2019


        AEN MENUISERIE
  • Formation en CFA et CAP : Sept 2018 - Juin 2019
  •   Système dual associé : sept 2018 – Juin 2019. La formation duale s’adresse aux apprentis en accord avec leurs patrons pour des sessions de formation mensuelles au centre Solagnon.
  •    Sessions de perfectionnement des patrons : Le centre offre aux artisans, travailleurs ayant  de l’expérience en menuiserie des sessions de perfectionnement qui auront lieu cette année : 

   o   Du 10 au 14 décembre 2018 ;  Thème : Finition des ouvrages.
   o   Du 11 au 15 mars 2019 ; Manipulation  des machines.

      N.B. : Prière s’inscrire au moins un mois avant.
               
B - EN AGROALIMENTAIRE
  • Formation en CFA et CAP : sept 2018- Juin 2019
  • Formation modulaire : sept 2018 – Juin 2019



  • Sessions de formation : En agroalimentaire les sessions de formation sont organisées périodiquement. Cette année elles auront lieu :

Du 10 au 14 décembre 2018 ; thème : Transformations et conservation des fruits locaux.
Du 11 au 15 mars 2019 ; Thème : Transformations et conservations des légumes.



CONDITIONS GENERALES D’ENTREE DES APPRENANTS
·        
      Etre âgé au moins de 16 ans.
·       Avoir un niveau minimum d’étude : CM2 pour le CFA, 4ème pour le CAP et tout niveau scolaire pour la formation duale en menuiserie.
·      Avoir un niveau minimum d’étude : CM2 pour le CFA, 5ème pour la formation modulaire, 4ème pour le CAP en  techniques de transformations et de conservations alimentaires.
·         Présenter : 1 extrait de l’acte de naissance (même la photocopie non légalisée), 1 relevé de notes qui accréditent le niveau requis, 1 photo d’identité récente, un certificat médical récent ; Remplir la fiche d’inscription (voir dessus les fournitures scolaires) et la faire signer aussi par le parent ou tuteur.

Dépôt des dossiers : Jusqu’au 21 septembre 2018.
Date de la rentrée : 24 septembre 2018.



SCOLARITE + ASSURANCE ET COUT DES FORMATIONS
           
·         MENUISERIE

Formations
1e Tranche
2e Tranche
Total
CAP
12500F
12500F
25 000 F
CFA
7500F
7500F
15 000 F
CQP
5000F
5000F
10 000 F

-          Sessions de formation de perfectionnement des patrons : 10 000 F

·         AGROALIMENTAIRE

Formations
1e  Tranche
2e Tranche
Total
CAP
12500
12500F
25 000 F
CFA
7500F
7500F
15 000 F
F.  modulaire
7500F
7500F
15 000 F

-        Sessions de formation d’une semaine : 25 000 f

Les frais de dossier : 500 f (pour les élèves). Veuillez nous contacter à l’adresse ci-dessous :

DIOCESE D’ANEHO
Centre de Formation Professionnelle « Solagnon »
110 BP : 55 AGBODRAFO – TOGO  Cell : +228 91 28 50 00
E-mail : solagnoncenter@gmail.com   Site web : www.solagnon.org



 BONNE ANNEE 2018-2019 


 
Associazione Solagnon Togo Onlus - Sede legale corso Galileo Ferraris 94 - 10129 Torino (Italia)
segreteria@solagnon.org - Codice Fiscale 97745790010
Iscrizione Anagrafe Onlus Agenzia Entrate Direzione Regionale Piemonte - Privacy